LES ENFANTS DE BELLE VILLE / Asghar Farhadi – 2012 (Iran) 1h41

En passant

Mercredi 18h15 – Jeudi 21h Vendredi 18h15 Samedi 18h15 Dimanche 18h30 – Lundi 14h – Mardi 21h

Au Colisée

du 26 septembre au 2 octobre

Akbar est jeune, il vient d’avoir 18 ans, mais Akbar est condamné à mort. Alors qu’il attend son exécution dans une prison de Téhéran, son meilleur ami et sa sœur vont tenter d’obtenir le pardon du père de sa victime, seul moyen pour lui d’échapper à son destin.

Voir la bande-annonce

À propos du film…

Aurélien Ferenczi, Télérama du 11/07/2012 : Les Enfants de Belle Ville

——————————————————————————————

Du 28 septembre au 14 octobre 2012 :   Voir le programme du Festival                  Amis cinéphiles, ne manquez pas les rendez-vous CINÉ de ce 5ème festival pluri-artistique !

Au Colisée
Vendredi 28 septembre – 21h
Entrée 4€

« Carte blanche » à Paul DUCHEIN          Vendredi 28 septembre au Colisée à 21h

L’HOMME QUI MARCHE (Aurélia Georges, 2007, France, 1h22)

Voir la bande-annonce

Milieu des années 70 : Un photographe fait la connaissance d’un homme émacié et ténébreux, au visage d’oiseau de proie. L’homme s’appelle Viktor Atemian. C’est l’histoire de cet homme, qui s’improvise écrivain, rencontre le succès, puis traverse le désert pour finir à la rue. Un film sur le temps qui passe, les renoncements, les sauts dans le vide.

 

Au Colisée
Samedi 29 septembre – 18h
Entrée : 4€

« Carte blanche » à Paul DUCHEIN           Samedi 29 septembre au Colisée à 18h

HUIT ET DEMI (F. Fellini, 1963, Italie, 2h18, NB)

Voir la bande-annonce

Un cinéaste dépressif fuit le monde du cinéma et se réfugie dans un univers peuplé de fantasmes.

À partir de cette œuvre imprégnée d’humanité, l’onirisme et la fantaisie vont devenir prépondérants. L’imaginaire devient plus réel que le réel. Fellini décrit sa propre angoisse face à la création. Alter ego de Fellini, Guido est en crise d’inspiration. Il se perd, se laissant submerger par un flot incontrôlé de souvenirs, de rêves, de fantasmes, d’hallucinations. C’est le monde d’une conscience créative en crise, d’un découragement. En toute liberté, Fellini adopte un réalisme onirique.

 

À PERDRE LA RAISON / Joachim Lafosse – 2012 (Suisse, Lux., Belg, Fr.) 1h51

En passant

 

Mercredi 18h15 – Jeudi 21h  Vendredi 18h15 Samedi 18h15  Dimanche 18h30 – Lundi 14h Mardi 21h

Au Colisée du 19 au 25 septembre

Murielle et Mounir s’aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le Docteur Pinget, qui lui assure une vie matérielle aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d’avoir des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive. Murielle se retrouve alors enfermée dans un climat affectif irrespirable, ce qui mène insidieusement la famille vers une issue tragique.

Voir la bande annonce

À propos du film…

J.B. Morain, « Les InRocks » du 21 août 2012 : « À perdre la raison« , une œuvre superbe

THE DEEP BLUE SEA / Terence Davies – 2012 (É-U, GB) 1h38

En passant

Mercredi 18h15 – Jeudi 21h Vendredi 18h15 – Samedi 18h15 Dimanche 18h30 – Lundi 14h Mardi 21h

Au Colisée du 12 au 18 septembre 2012

Hester Collyer, épouse de Sir William Collyer, haut magistrat britannique, mène une vie privilégiée dans le Londres des années 1950. À la grande surprise de son entourage, elle quitte son mari pour Freddie Page, ancien pilote de la Royal Air Force, dont elle s’est éperdument éprise. Sir William refusant de divorcer, Hester doit choisir entre le confort de son mariage et la passion.

 

 

 Voir la bande annonce

________________________________________________________________________

À propos du film…
Thomas Sotinel « Le Monde » du 19 juin 2012 « The Deep Blue Sea » : des ruines du Blitz surgit la passion »
Vincent Ostria « Les Inrocks » du 19 juin 2012 : The Deep Blue Sea

_________________________________________________________________________