LES LIGNES DE WELLINGTON / Valeria SARMIENTO – 2012 – Portugal – 2h31

En passant

Mercredi 18h – Jeudi 21h Vendredi 18h – Samedi 18h Dimanche 18h – Lundi 14h Mardi 21h

Au Colisée du 20 au 26 février

attention aux horaires des séances (18h) !

 En septembre 1810, les troupes napoléoniennes, emmenées par le Maréchal Masséna, envahissent le Portugal. Lors de la bataille de Buçaco, Masséna est défait. Pour autant, Portugais et Britanniques, sous le commandement du Général Wellington, battent en retraite. Wellington espère ainsi attirer l’ennemi à Torres Vedras, où il a fait bâtir des lignes de fortifications infranchissables. Cette stratégie, couplée à une opération de terre brûlée, plonge les populations civiles dans l’exode.

Accompagnant les soldats dans leur marche, tout un peuple subit au quotidien les déchirements de la guerre et progresse à travers les villages en ruines, les forêts incendiées et les cultures dévastées. Certains réaffirment leur volonté de résister à l’envahisseur, d’autres profitent du désarroi général pour laisser libre cours à leurs bas instincts. Le tourbillon de l’Histoire précipite alors les destinées individuelles et romanesques de nombreux personnages tels le lieutenant Pedro de Alencar, la jeune anglaise Clarissa Warren, le revendeur ambulant Pena Branca, le sergent Francisco Xavier ou la prostituée Martirío. Tous convergent vers les lignes de Torres Vedras où la bataille finale décidera du sort de chacun.

Voir la bande-annonce

À propos du film… Jean-François Rauger, Le Monde du 22.11.2012 : « Les Lignes de Wellington » : Valeria Sarmiento gagne l’ultime guerre de Raul Ruiz – Serge Kaganski, Les Inrocks du 20.11.2012 : Les Lignes de Wellington

EL ESTUDIANTE / Santiago MITRE – 2013 – Argentine – 1h51

En passant

Mercredi 18h15 – Jeudi 21h Vendredi 18h15 – Samedi 18h15 Dimanche 18h30 – Lundi 14h Mardi 21h

Au Colisée du 13 au 19 février

Roque, jeune provincial, commence des études à l’Université de Buenos Aires. Peu motivé, il passe son temps à séduire les filles et errer dans la fac. C’est en tombant amoureux de Paula, une jeune enseignante engagée, qu’il va rencontrer le militantisme et devenir proche du syndicat étudiant. Avec Alberto, ancien politique, il va apprendre les codes et devenir un leader pour enfin trouver sa voie…

Voir la bande-annonce

À propos du film… Jean-François Rauger, Le Monde du 22.01.2013 : « El estudiante ou récit d’une jeunesse révoltée » : le camarade Roque a pris la paroleInterview du réalisateur… Télérama du 25.01.2013 : Ça sent la relève : Santiago Mitre, réalisateur de “El Estudiante”