Du 26 mars au 1er avril 2014

Film français réalisé parCatherine Breillat Avec Isabelle Huppert, Kool Shen, Laurence Ursino  2014 / 1h44

Film français réalisé par Catherine Breillat
Avec Isabelle Huppert, Kool Shen, Laurence Ursino
2014 / 1h44

Victime d’une hémorragie cérébrale, Maud, cinéaste, se réveille un matin dans un corps à moitié mort qui la laisse hémiplégique, face à une solitude inéluctable.
Alitée mais déterminée à poursuivre son projet de film, elle découvre Vilko, arnaqueur de célébrités, en regardant un talk-show télévisé.
Son arrogance crève l’écran avec superbe : Maud le veut pour son prochain film.
Ils se rencontrent. Il ne la quitte plus. Elle aussi, il l’escroque et lui emprunte des sommes astronomiques. Il lui prend tout mais lui donne une gaieté et une sorte de chaleur familiale.
Ce film raconte l’abus de faiblesse dont Maud est victime.

(…) Huis clos scandaleux, farce noire qui violente l’idéalisme, mais force l’admiration. Il faut (…) reconnâitre au film toutes les vertus de la fiction. A commencer par le choix des acteurs, qui dénote, si besoin était, que Catherine Breillat a conservé sa prescience et sa justesse artistiques. Le Monde Jacques Mandelbaum

Le dossier de presse

 

 

Du 19 au 25 mars 2014

De Peter Greenaway Avec :  F. Murray Abraham, Ramsey Nasr, Kate Moran... Durée :  2h8min Croatie / France / Pays-Bas / Grande-Bretagne 2012 Titre original : Goltzius and the Pelican Company

De Peter Greenaway
Avec : F. Murray Abraham, Ramsey Nasr, Kate Moran…
Durée : 2h8min
Croatie / France / Pays-Bas / Grande-Bretagne
2012
Titre original : Goltzius and the Pelican Company

Danemark. 16ème siècle.
Hendrik Goltzius est un célèbre peintre et graveur d’œuvres érotiques. Il aimerait ouvrir une imprimerie pour éditer des livres illustrés. Il sollicite alors le Margrave (Marquis) d’Alsace et lui promet un livre extraordinaire avec des images et des histoires de l’Ancien Testament regroupant les contes érotiques de Loth et ses filles, David et Bethsabée, Samson et Dalila, Saint Jean-Baptiste et Salomé. Pour le séduire davantage, il lui offre alors de mettre en scène ces histoires érotiques pour sa cour.

Mixte somptueux de cinéma narratif et de cinéma visuel, de théâtre et de musique, de corps d’acteurs et d’effets spéciaux, d’images et de textes, (…), Goltzius donne doublement tort : aux détracteurs de Greenaway, qui voient en lui un plasticien plutôt qu’un cinéaste, et à Greenaway lui-même, qui ne cesse de proclamer que « le cinéma est mort ». POSITIF

« Retour réussi de Peter Greenaway, avec le style qu’on lui connaît : ébouriffant, étonnant, agaçant… » TELERAMA

DOSSIER DE PRESSE