EVENEMENT

Vendredi 28 Novembre 2014 à 21h00

en présence du réalisateur

Armand Gatti

Soirée organisée par le centre Joë Bousquet

D'Armand Gatti France-Yougoslavie, 105 min, 1961, Clavis film, film 35mm

D’Armand Gatti
France-Yougoslavie, 105 min, 1961

Un camp de concentration nazi. Face à face d’un détenu politique allemand et d’un juif français. Le pervers commandant nazi promet la vie sauve à celui qui tuera l’autre à l’issue d’une nuit en commun dans un enclos de fils barbelés.« L’ouverture du film est superbe et grandiose : une carrière où grouillent des larves humaines qui montent des blocs de pierre au long d’un terrible escalier de pierre où le moindre faux pas signifie la mort, sous les balles des SS ou l’écrasement sur les rochers. » – Marcel Martin
« L’œuvre indispensable est faite et elle est parfaite. On ne pouvait la concevoir avec plus de sûreté, d’honnêteté, de tact. Tous les aspects de l’abominable univers des camps de concentration sont présentés, organisés, autour d’une situation qui ne pouvait exister que là. » – Maurice Druon
« Beau sujet de tragédie classique. La haine justificative qui pousse l’un contre l’autre ces deux gladiateurs de l’Enfer que les seigneurs SS du haut de leur mirador voudraient bien voir s’entredéchirer comme deux bêtes. » – Jean-Louis Bory
« L’Enclos témoigne au même titre que Nuit et Brouillard. Il témoigne avec une puissance irrésistible. » – Jean Cocteau

Du 26 novembre au 2 décembre 2014

中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節

CAP SUR LA CHINE

中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節

de Tsai Ming-Liang avec Lee Kang-sheng, Lee Yi-Cheng, Lee Yi-Chieh Drame franco-taïwanais Sortie 12 mars 2014  (2h 18 min) Grand prix du jury Mostra a Venise

de Tsai Ming-Liang avec Lee Kang-sheng, Lee Yi-Cheng, Lee Yi-Chieh
Drame franco-taïwanais
Sortie 12 mars 2014
(2h 18 min)
Grand prix du jury Mostra de Venise

Jeudi 27/11 à 18h15 – Samedi 29/11 à 14h et 18h15 – Lundi 1/12 à 18h15

Un père et ses deux enfants vivent en marge de Taipei, entre les bois et les rivières de la banlieue et les rues pluvieuses de la capitale. Le jour, le père gagne chichement sa vie en faisant l’homme sandwich pour des appartements de luxe pendant que son fils et sa fille hantent les centres commerciaux à la recherche d’échantillons gratuits de nourriture. Un soir d’orage, il décide d’emmener ses enfants dans un voyage en barque.

Le dossier de presse « Les chiens errants »

中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節 中國藝術節

 De Wang bing avec Jian Bin Chen et Tao Hong  2014- 2h33

De Wang bing avec Jian Bin Chen et Tao Hong
Franco-Honk-hongais 2014- 2h33

Mercredi 26/11 à 18h15 – Dimanche 30/11 à 18h30 – Lundi 1/12 à 14h

Trois jeunes sœurs vivent dans les montagnes de la Province du Yunnan, une région rurale et isolée, loin du développement des villes. Alors que leur père est parti en ville pour chercher du travail, Ying, 10 ans, s’occupe seule de ses sœurs Zhen, 6 ans, et Fen, 4 ans.
La caméra de Wang Bing observe et accompagne durant plusieurs mois leur vie quotidienne.

Le dossier de presse  » Les trois soeurs du Yunnan « 

 

Du 19 au 25 novembre 2014

de Myroslav Slaboshpytskiy avec Grigory Fensenko, Yana Novikova. Ukraine / 2h12 Langue des signes Semaine de la Critique 2014 – Grand Prix Nespresso, Prix Révélation France 4, Aide Fondation Gan

de Myroslav Slaboshpytskiy
avec Grigory Fensenko, Yana Novikova.
Ukraine / 2h12 Langue des signes
Semaine de la Critique 2014 – Grand Prix Nespresso, Prix Révélation France 4, Aide Fondation Gan

Dès son arrivée dans un internat spécialisé, Sergey, jeune adolescent sourd et muet doit subir les rites de la bande qui fait régner son ordre, trafics et prostitution, dans l’école. Il parvient à en gravir les échelons mais tombe amoureux de la jeune Anna, membre de cette tribu, qui vend son corps pour survivre et quitter l’Ukraine. Sergey devra briser les lois de cette hiérarchie sans pitié.

 Le dossier de presse de « The tribe »

Du 12 au 18 novembre 2014

Réalisé parTony Gatlif Avec	Céline Sallette, Rachid Yous, David Murgia, Vincent Heinene 1h44min

Réalisé par Tony Gatlif
Avec Céline Sallette, Rachid Yous, David Murgia, Vincent Heinene
1h44min

Sud de la France.
Dans la chaleur du mois d’août, Geronimo, une jeune éducatrice veille à apaiser les tensions entre les jeunes du quartier Saint Pierre.
Tout bascule quand Nil Terzi, une adolescente d’origine turque s’échappe de son mariage forcé pour retrouver son amoureux, Lucky Molina, un jeune gitan.
Leur fuite met le feu aux poudres aux deux clans. Lorsque l’affrontement éclate en joutes et « battles » musicales, Geronimo va tout tenter pour arrêter la folie qui embrase le quartier.

Dossier de presse de « Geronimo »

mais aussi…

VENDREDI 14 NOVEMBRE à 20H30 

En présence du réalisateur

HENRI BELIN

Ne pas s'avouer vaincu

Documentaire réalisé par Susana Arbizu et Henri Belin                                    Soirée organisée en partenariat avec les Amis du Monde Diplomatique, Les Amis du Cinoch’ et le cinéma le Coilisée

Exilé républicain résidant à Bobigny depuis les années 60, Daniel Serrano, aujourd’hui âgé de 94 ans, se bat depuis son pavillon de la banlieue parisienne pour réhabiliter la mémoire de son frère Eudaldo, fusillé en 1941 à l’issue de la Guerre Civile Espagnole.

Malgré les démarches répétées de Daniel, la figure de ce frère, élu en 1936 maire-adjoint du Front Populaire à La Torre de Esteban Hambrán, n’est toujours pas reconnue dans ce village tolédan situé à quelques kilomètres à peine au sud de Madrid, où la mairie se refuse également à débaptiser les rues et édifices publics qui exhibent encore une toponymie franquiste.

Au fil des objets que Daniel commente ou des réunions auxquelles il participe, le souvenir de ce frère porté disparu et du passé qui l’entoure remontent à la surface. Un univers mental se dessine fait de juxtapositions et de glissements entre la banlieue parisienne, l’Espagne de 36 et celle d’aujourd’hui, plongée dans les tourments de la crise, où nombre de réticences freinent encore le rétablissement de la mémoire dont cet homme est porteur.

Las d’essuyer les refus, exaspéré par la passivité des autorités espagnoles, Daniel décide finalement d’agir seul. Sa lutte est avant tout le combat d’un résistant dans l’âme qui, malgré la crise idéologique du moment, les pactes de silence et d’oubli qui caractérisent l’Espagne contemporaine, a décidé de ne pas s’avouer vaincu.

En savoir plus sur ce film:

Dossier « Zéro de Conduite » 

et http://cargocollective.com/Nepassavouervainculefilm