Jeudi 14 décembre à 20h30

SATIRE DANS LA CAMPAGNE 
Du dessinateur Marc LARGE 
et de son complice journaliste Maxime CARSE
Partenariat Cinoch’/ Amis du Monde Diplomatique/Colisée
Nous souhaitons que ce film fasse rire et réfléchir.
Placé sous le signe de l’humour, ce document veut démontrer l’importance de la satire dans notre société. Poult de la démocratie, cette liberté de ton et d’expression est une véritable soupape, une bouffée d’oxygène salvatrice pour les lecteurs, les auditeurs et les spectateurs. La satire fait également réfléchir.
La satire est une œuvre dont l’objectif est une critique moqueuse de son sujet (des individus, des organisations, des États, etc.), souvent dans l’intention de provoquer, prévenir un changement ou de porter à réfléchir. Le terme « satire » vient du latin satura qui signifie « mélange » ou « pot-pourri », en raison de la multitude de ses modes d’expression : dessin, théâtre, littérature… puis cinéma, chanson, etc. (D’où la volonté de rassembler des artistes d’horizon et de modes d’expression différents).
L’attentat terroriste qui a visé Charlie Hebdo en 2015 a réveillé un élan de solidarité sans précédent dans le monde entier et une prise de conscience générale de l’importance de la liberté d’expression. La France revendique depuis longtemps ce ton tout particulier de la « gauloiserie » : ce qui est de l’ordre d’une gaité vive et libre.
De Coluche à Groland, en passant par Desproges ou Hara-Kiri, la critique des politiques par l’humour est une spécificité que les français affectionnent autant qu’elle peut les choquer.
Mais quelle est véritablement le pouvoir de la satire aujourd’hui ? kisskissbankbank.com
« A la façon d’un « Merci Patron », de François Ruffin, documentaire politique qui a pu lui aussi voir le jour grâce à un financement participatif, « Satire dans la campagne » rêve d’un même beau destin. Pour faire entendre ce besoin de rire, « de dédramatiser les chosescar cette élection, peut-être plus que les autres, a généré tant de violence, de division, de haine. On a senti très vite qu’on pouvait et devait rire », poursuit Marc Large. Comme une soupape, une bouffée d’oxygène salvatrice, décrit même le synopsis. » sudouest.fr
 « Pourquoi vous engagez dans la promotion de ce documentaire ?
Daniel PREVOST : « Marc Large (dessinateur de presse et réalisateur du documentaire N.D.L.R.) est un copain, comme d’autres copains du Groland etc. J’ai évidemment dit oui pour cette participation totalement amicale et pour soutenir ce documentaire qui est une belle vision de la société telle qu’elle est avec ses points de vue différents, drôles… ou pas drôles. »