« PERDRIX » du 2 OCT. AU 8 OCT. 2019

D’Erwan LE DUC – France 2019 1h42mn – avec Swann Arlaud, Maud Wyler, Fanny Ardant, Nicolas Maury...

Une comédie d’amour brillamment interprétée par Maud Wyler et Swann Arlaud. Le film le plus frais et pétillant de la Quinzaine des Réalisateurs 2019.

Né en 1977 aux Lilas, Erwan Le Duc a écrit et réalisé quatre courts-métrages, dont Le Soldat vierge, sélectionné à La Semaine de la Critique en 2016. Il travaille également comme journaliste pour le service Sports du quotidien Le Monde.

Perdrix, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes 2019, est son premier long-métrage.

L’amour comme sujet central

Erwan Le Duc avait pour ambition de faire de l’amour le sujet du film et de le raconter de trois manières différentes : un amour débutant, comme une évidence, entre Perdrix et Juliette ; Un amour incapable, entre Juju et sa fille Marion ; et un amour mort vivant, gravé dans le marbre au sens propre, entre Thérèse et le fantasme de son mari mort trop tôt.

Pierre Perdrix, capitaine de gendarmerie de son état, vit des jours agités depuis l’irruption dans son existence de l’insaisissable Juliette Webb. Comme une tornade, elle va semer le désir et le désordre dans son univers et celui de sa famille, obligeant chacun à redéfinir ses frontières, et à se mettre enfin à vivre.
Une comédie amoureuse autant que burlesque, un vrai ton singulier et intrigant, et la beauté des Vosges comme écrin.

DOSSIER DE PRESSE

Ce contenu a été publié dans Film de la semaine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.